BioCLimatique Conseil - Éco Conseil de Maisons et de Bâtiments Bioclimatiques en région centre

BIOCLIMATIQUE CONSTRUCTION

Pour vous assurer un cadre de vie agréable, sain, économique et durable, nous avons choisi d’appliquer les principes de l’éco-construction.

L’éco-construction intègre les dépenses énergétiques pendant tout le cycle de vie du bâtiment, depuis sa conception (matériaux, design) jusqu’à sa démolition (réduction des dommages sur le milieu) en passant par son utilisation (peu de pertes énergétiques, exploitation des ressources climatiques).

Elle est basée sur 2 principes :

• L’utilisation de matériaux naturels de proximité à haute qualité environnementale (bois, ouate de cellulose, chanvre, paille, laine de mouton, etc.) présente plusieurs avantages. D’abord, les matériaux naturels subissent peu de transformations, ce qui rend leur fabrication peu coûteuse en énergie. Ensuite, le bois, matériau principal des constructions à ossature bois, présente de nombreux avantages (rapidité de pose, légèreté, durabilité, résistance, isolation, souplesse : voir l’onglet sur les atouts du bois). L’utilisation de produits régionaux encourage enfin le développement économique de la région et sa dynamisation.



L’approche bioclimatique (aussi appelée « bioclimatisme ») permet d’augmenter la performance énergétique de l’éco-construction. Elle s’inspire du milieu naturel (nature du terrain, vents dominants, orientation du soleil) pour mieux s’y intégrer sans créer de pression sur les ressources environnementales. Dans un bâtiment bioclimatique, l’emplacement du bâtiment, sa volumétrie, l’orientation et la disposition des surfaces vitrées sont définis afin d’augmenter les apports solaires en hiver tout en évitant les surchauffes en été. La récupération des eaux de pluie a quant à elle du potentiel dans les régions où les précipitations sont suffisantes. Dans les régions où l’amplitude des températures annuelles est assez élevée, l’isolation des parois opaques (murs, sols, toiture), la rupture des ponts thermiques et l’étanchéité des menuiseries sont indispensables pour réduire la fuite des calories vers l’extérieur en hiver et protéger des surchauffes en été. La nature des matériaux choisis et la qualité de pose influencent cependant leur efficacité. Les laines minérales (laine de roche, laine de verre) sont sensibles à la présence de vapeur d’eau, c’est pourquoi le film pare-vapeur doit être parfaitement continu. La continuité parfaite du pare-vapeur étant rarement atteinte sur le terrain, l’eau se condense à l’intérieur de l’isolant minéral et entraîne une diminution de sa résistance thermique. Une isolation naturelle est moins sensible à la présence de vapeur d’eau et assure donc la pérennité de la qualité de l’isolation.



• Une isolation suffisante avec une rupture des ponts thermiques combinée à une étanchéité à l’air appropriée évite l’installation d’un système de chauffage.

"Exemple de maison bioclimatique"



"Cycle de vie du bois"