BioCLimatique Conseil - Éco Conseil de Maisons et de Bâtiments Bioclimatiques en région centre

BIOCLIMATIQUE CONSTRUCTION

Que vous optiez pour une maison traditionnelle ou ultra contemporaine, une maison basse consommation (consommation <50 kWhEP/m²/an) ou une maison passive (consommation <15 kWhEP/m²/an), la construction en ossature bois s’impose naturellement comme étant la maison chaleureuse de vos rêves.


1 - Un habitat sain et confortable.

Grâce à la respiration naturelle du bois, les murs jouent le rôle de régulateur du taux d’humidité ambiante. Les bâtiments en bois sont donc plus sains et offrent un meilleur confort de vie que les autres constructions.


2- Gain de temps, d’espace et économies financières.

L’assemblage des murs en atelier réduit considérablement la durée des travaux, l’emménagement dans une maison en bois est donc plus rapide qu’avec les autres techniques de construction. La rapidité du chantier permet également au maître d’ouvrage de réaliser des économies sur la main-d’œuvre.


3- Un style architectural libre.

Le bois est un matériau souple et léger avec lequel il est possible de répondre à toutes les exigences techniques ou de goût. Cette liberté esthétique permet d’intégrer les bâtiments en bois dans tous les milieux, et de créer des structures traditionnelles autant que contemporaines. Quatre fois plus léger que la brique et presque six fois plus léger que le béton, il est utilisé pour la surélévation des bâtiments.


4- Durable et intemporel.

La construction de bâtiments en bois remonte au début de l’histoire de l’architecture. Les bâtiments anciens témoignent de la longévité des structures en bois. Leur caractère naturel les rend par ailleurs indémodables.


5- Respectueux de l’environnement.

Le bois est un excellent moyen de fixer le carbone à long terme grâce au processus de photosynthèse. Un seul mètre cube de bois permet de fixer 0,9 tonnes de C02. Le bois est ainsi le seul matériau de construction à présenter un bilan carbone négatif (quantité de CO2 stockée > quantité de CO2 dégagée). Sa transformation en matériau de construction est peu énergivore puisqu’elle consomme 5 fois moins d’énergie que le ciment, 4 à 7 fois moins que la brique et 130 fois moins que l’acier. Le bois est aussi recyclable. Une fois démontés, les produits en bois issus d’une construction peuvent être réutilisés pour la construction d’un autre bâtiment ou être transformés en produits d’ameublement.


6- Une excellente isolation thermique.

Les murs des maisons en ossature bois sont portés par des montants (poteaux) en bois de 14,5 cm placés tous les 60 cm. Le volume disponible entre ces montants est comblé avec un matériau qualifié d’isolant thermique (ouate de cellulose, laine de bois, etc.). Les bâtiments en ossature bois sont donc particulièrement bien isolés, grâce aux capacités thermiques du bois et du remplissage obligé des murs par une isolation épaisse. Les maisons en bois favorisent un climat agréable dans l’habitation, puisque les surchauffes d’été et les refroidissements de l’hiver sont évités.


7- Absorption des chocs.

La résistance mécanique du bois lui confère des capacités structurelles qui lui permettent d’absorber les chocs sans se dégrader. Dans des pays comme le Japon ou les États-Unis où les séismes sont courants, les constructions traditionnelles ont une structure en bois.



Et face au feu.

Contrairement à l’acier qui se déforme et qui provoque l’effondrement du bâtiment lorsqu’il est soumis à de fortes températures, le bois est un combustible lent. En cas d’incendie, il conserve sa résistance mécanique plus longtemps. Le bois dégage par ailleurs 1500 fois moins de gaz toxique en cas d’incendie que les autres matériaux de construction classiques. Enfin, les matériaux isolants tels que la laine de bois et la ouate de cellulose sont traitées pour être ininflammables, empêchant ainsi au feu de s’étendre. Voici une expérience menée pour connaître la réaction au feu d’une maison ossature bois isolée de paille, les résultats sont édifiants :